Le Monde

11 Mai 2018

Ajoutez à cela une dose d’anti-management. Peu de hiérarchie. Pas de dividendes pour le PDG,
seul actionnaire. Tous les bénéfices sont réinvestis ou mis de côté. « Nous sommes une équipe
soudée parce que nous avons un projet commun, qui est de produire sans laisser de traces,
explique Emmanuel Druon. On a ainsi créé une bulle protectrice contre la violence économique. »

 Lors d’une rencontre avec Denis Cosnard pour Le Monde, Emmanuel Druon raconte POCHECO et l’écolonomie (lien article: ici🌳